vendredi 13 décembre 2013

Dorsaf Hamdani et Alireza Ghorbani



Un sublime enregistrement de musique classique iranienne si proche et si différente de la musique des troubadours et des arabo-andalous.
J'imagine sans mal que si il y avait une musique Armozane elle en serait très proche.
 Contrairement à ses alter ego, la femme et l'homme chantent ensemble  et l'iranien quelle belle langue, j'ai vraiment envie que ce soient Shirin et Khosrow qui figurent sur l'image, derrière les musiciens sur ces poèmes de Omar Khayyam.

http://youtu.be/azGh07lBAIg




          Armoz 81
gravée par solvanoplastie sur plaque de plastique par polystyrène extrudé ...... 
imprimée sur papier wenzhou





Aucun commentaire:

Publier un commentaire