dimanche 30 décembre 2012

Et la musique qui va avec







Ce qui m'intéressait dans ce groupe, c'était la totale indépendance par rapport aux canons rock, pop et punk, quelque chose qui n'apparaissait nulle part: l'atmosphère, il ne s'agit pas de faire un morceau qui ait un début, un milieu et une fin, mais quelque chose qui parfois commence parce que le son apparait mais ne se termine que parce que on arrête.
 Ce n'est pas linéaire, c'est une occupation de l'espace.



Aucun commentaire:

Publier un commentaire